Réunion mensuelle du 13/05/2011.Les ampullaires, maintenance et reproduction.

Posté par aca25000 le 14 mai 2011

 

Présentation de Yann PICHON.

Ampullaire : pomacea bridgesi

 

LOCALISATION : Amérique centrale.

 

DESCRIPTION :

6cm de diamètre pour les adultes,

spirale à droite (vue de dos),

coquille jaune avec une « bête » blanche pailletée de orange-saumon ; ou bleue avec bête noire pailletée de orange.

 

dscf0100.jpg

coquilles et nid

 

Respiration par branchies ET poumons. Ils possèdent une trompe (pouvant atteindre 7cm) pour respirer (car ils vivent dans des eaux stagnantes, elle leur permet de respirer l’air atmosphérique).

Prédateurs naturels: oiseaux, certains poissons (tétraodons fluviatiles), certains reptiles

 

MAINTENANCE :

Exigeants par rapport à la qualité de l’eau (pour avoir de belles bêtes) qui doit être assez dure ou alors, il faut introduire des éléments riches en calcium (pour la constitution des coquilles)

La température peut varier de 20 à 28°C. Ils vivent plus longtemps à 20° mais sont plus actifs avec des températures élevées. 2 ans à 24°.

Besoin d’un taux d’humidité ambiante élevé pour la respiration, le bac doit donc être couvert.

 

NOURRITURE :

Algues, pastilles de fond, légumes (et épluchures)… Ils sont peu exigeants mais mangeront les plantes s’ils ne sont pas assez nourris.

Avec leur radula (espèce se langue) ils décapent les pierres car les râpent pour faire leur coquilles.

En pleine croissance, ils mangent énormément (2 à 3 pastilles de fond par jour pour un escargot juvénile contre 1 pour un adulte).

Faire attention au décor car ils peuvent se retrouver coincés (parce qu’ils auront grandis et ne seront plus capables de sortir de leur cachette) et mourir asphyxiés (ce qui provoquerait un pic de pollution si on ne s’en rend pas compte rapidement).

 

REPRODUCTION :

Elle est sexuée (il faut donc un mâle et une femelle).

C’est une ponte émergée sous forme de nid calcaire pour maintenir le milieu humide (empêcher la déssication).

 

dscf0101.jpg

nids

dscf0102.jpg

À 25°C : il faut 14 jours aux œufs pour éclore. À l’éclosion, il faut faire attention car en tombant dans l’eau, les ampullaires fraichement éclos se font manger par les poissons.

Pour avoir une bonne reproduction, il faut nourrir abondamment les parents pendant deux mois.

La température la plus stimulante est comprise entre 26 et 28°C.

Fort taux de réussite à l’éclosion.

Taille à la naissance : 0,5 mm.

1,5cm en un mois. La croissance freinée en présence de poissons de fond car il y a concurrence alimentaire.

Les parents pondent une grappe tous les 5 jours pendant un mois puis se reposent 2 semaines et recommencent.

Jaunes et bleues peuvent être croisés.

Quand ils sont trop nombreux dans le bac, les petits rongent les coquilles des adultes en mangeant les algues.

 

Priscilia

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Reptilia |
Association Guillaume Bec |
Association Coopération et ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sophie coiff'
| Carrières et matériaux de c...
| A.S.L. du Moulin Baudrin