Revue : l’Aquarium à la Maison n°121 mai/juin 2017

Posté par aca25000 le 29 avril 2017

 

L’Aca fait l’objet d’un article dans la revue l’Aquarium à la Maison  :

 

 Revue : l'Aquarium à la Maison n°121 mai/juin 2017 dans * Interviews 0mx5

 

7qzc dans * Interviews

 

b1td

.

.

LK

.

 

.

Publié dans * Interviews, * Non classé | Pas de Commentaire »

Visite chez Malanyika

Posté par aca25000 le 16 novembre 2014

 

 

Visite chez Malanyika

 

D’abord il faut s’armer d’un GPS . . . je dis bien s’armer et non se munir tant il est difficile de trouver le lieu où Jean-Philippe Drygalski s’est installé. Ne me fiant aucunement à mon sens de l’orientation, c’est avec deux GPS que je me suis rendue à Mauguio, Mas de la louvade , chemin des tamaris.

 

Une petite ruelle, une portail en métal non ajouré qui monte haut, nous sommes dans le Sud.

Aucune inscription, aucun panneau. A croire que, comme pour le 35ème Méridien, l’aquariophilie est quelque chose de confidentiel, ou de top secret.   (organisation chaque année de journée portes ouvertes; accès au local possible sur simple rendez vous )

Visite chez Malanyika dans * Interviews rpoj

Jean Philippe m’attend devant la maison. Originaire du 93, il est venu s’installer au soleil avec sa petite famille et a décidé de vivre de sa passion depuis.

 L’ensemble de l’installation est composé de :

- 50 bacs de 400 litres
- 10 bacs de 600 litres
- 9 batteries de bacs divers de 25 a 250 litres 
- bassins extérieurs pour estive

Dans la cour intérieure le ton est donné : des bacs en plastique, quelques aquariums abrités par une sous pente qui restent dehors tout l’hiver.

C’est là que grandissent les Neocaridina Davidi var. »yellow fire ». Et même quand il gèle fort …. dans le sud …

il me confirme, pour l’avoir constaté, que les crevettes résistent même lorsque la surface de l’eau a gelé.

Je pénètre à l’intérieur. Une première pièce ,des batteries d’aquarium, je suis dans le royaume de la crevette et des invertébrés en général et autre mollusques.

e180 dans * La shrimp letter de Claude Hager

Quand Jean Philippe a lancé son entreprise en 1995, c’était avec uniquement des cichlidés africains et le nom de sa société : Malanyika vient du mélange entre Malawi et Tanganyika.

L’orientation vers les invertébrés d’eau douce à commencé il y a huit ans, d’ici la fin de l’année, le local y sera consacré à 100%.

 

Il y a une deuxième pièce avec écrevisses des escargots mais aussi quelque bivalves. Tous les bacs ont une filtration indépendante avec filtre à exhausteur et alimentés par un eau de forage sauf pour les espèces plus fragiles, qui elles seront élevées à l’eau osmosée. Le nettoyage se fait avec aspiration du sable avec une cloche.

7xlb dans * Sorties

Jean Philippe est un passionné de crevettes à la recherche de la nouveauté, mais aussi en stabilisant lui même de nouvelles souches obtenues par des croisement dont il garde le secret et là … on a beau le questionner, pas moyen d’en savoir plus sur l’origine des parents

Sa fierté : la création de la Neocaridina davidi var »blue saphir » ; une magnifique crevette d’un bleu intense.

ckcv

Une troisième pièce ornée de bacs plus gros destinés à l’élevage et d’autres en attente de nouveaux pensionnaires.

nh0a

Vraiment, si un jour vous allez du coté de Montpellier allez faire un tour chez Malanyika, en plus la discussion est à battons rompus avec un tel passionné.

 

 

 

Claude L H

 

News letter sur le site pour connaitre les endroits de déplacementsen bourses mais aussi pour connaitre les arrivages et les nouveautés.
Possibilité de passer des commandes lors des imports  (sur listing exportateur)  (info diffusée sur la news)

 Visiter le site de vente  ici  :  Malanyika

Malanyika sera présent à notre prochaine bourse !

Publié dans * Interviews, * La shrimp letter de Claude Hager, * Non classé, * Sorties | Pas de Commentaire »

Visite chez Mr CHANEY

Posté par aca25000 le 27 octobre 2010

 

Le 10 octobre, la bourse de Voiteur (les bourses sont toujours l’occasion de nouvelles rencontres aquariophiles) m’a permis de faire la connaissance de Bernard CHANEY et son épouse.

Mr CHANEY  est un membre « historique » de l’ACA :

« j’ai fait mes début en aquariophilie en 1963, pour être « présenté »,à l’ACA en 1964 après avoir reproduit le Gymnocorymbus Ternetzi.

L’entrée à l’ACA ,à l’époque, était assez confidentielle, et un peu bourgeoise. Celle-ci ayant été créé par des cadres EDF et patrons d’horlogeries. J’étais le petit nouveau qui voulait faire bouger les choses. »

Il en fut le président de 1971 à 1973 : « Le logo de l’ACA (Pterois Volitans) à été créé vers 1970, par mon cousin, publiciste à BELFORT. »

C’est un de nos membre les plus éloignés géographiquement, que l’on ne risque de rencontrer dans nos locaux qu’au moment de l’assemblée générale.

Mr CHANEY nous (M et MME GAIDRY, Priscilia et moi même) invite aimablement à passer visiter ses  »installations  » sur le chemin du retour.

Voici des photos de son étang bien rempli de carpes koï et de poissons rouges (les piles de l’appareil photo ne m’ont pas permis d’en monter plus).

dscf0527m1.jpg    dscf0528m1.jpg    dscf0529m1.jpg    dscf0530m.jpg    dscf0533m1.jpg

 cliquez sur les photos pour agrandir

 

 

 

LK

Publié dans * Interviews | Pas de Commentaire »

Chez Seb.

Posté par aca25000 le 4 septembre 2010

Un samedi après-midi, au soleil, sur sa terrasse, au bord de son bassin, Sébastien, membre de l’ACA depuis 2000 et du bureau depuis 2003, a bien voulu, avec beaucoup d’humilité et en toute simplicité, répondre à quelques questions. Merci à lui.

dscf0043.jpg

Peux-tu nous parler des tes débuts, s’il te plait ?


- Les débuts, c’est simple en fait : mon père a un aquarium, on a toujours eu des aquariums chez nous et puis j’ai développé, disons, l’affaire. Mon père était plus basé sur les  poissons d’eau de nos rivières et moi je suis parti sur les guppy et les platy et voilà maintenant !


Justement, peux-tu nous parler de ton installation actuelle ?


- J’ai une fishroom d’une vingtaine d’aquariums de 20 à 600 litres. Une installation fabriquée, disons, « maison » : tous les aquariums sont collés par mes soins, les supports sont fabriqués aussi par mes soins. Vu les espèces que je maintiens, donc principalement des cichlidés du Malawi, j’ai installé un système de filtration par exhausteur. Les filtres fonctionnent avec un gros surpresseur industriel.
Niveau races, je suis un peu spécifique : je fais beaucoup de poissons du lac Malawi. J’ai un seul couple de scalaires et c’est tout.

Quelles sont tes espèces préférées ?


- Ca va pas être compliqué. J’aime bien les poissons du lac Malawi, j’aime bien les scalaires et j’aime bien aussi les espèces de bacs plantés, type discus, etc, etc, mais ce sera peut-être pour plus tard, on verra.

dscf0052.jpg


Ton coup de maître ?


- Je n’en ai pas… (là, il a fallu que je pousse un peu pour qu’il me réponde, ndlr) Bon, je dirais peut-être les scalaires, mais c’est un truc, disons, de base. Je suis content d’avoir réussi cette repro. Sinon tout ce qui est poissons du lac Malawi, c’est très facile à reproduire, il n’y a aucun problème.

Pour toi, l’esprit aquariophile, c’est quoi ?


- L’esprit aquariophile c’est… Moi, j’aime bien les gens qui, comme nous, se retrouvent pour partager leurs expériences et surtout répondre aux questions des autres. Pour moi l’esprit aquariophile c’est ça. Après, c’est essayer de maintenir nos poissons le plus correctement possible. Tout simplement.

dscf0070.jpg

Tu nous as dit que tu faisais toi-même tes bacs, donc apparemment le bricolage c’est très important pour toi, jusqu’à quel point ?


- Je pars de la coupe du verre, jusqu’au collage des aquariums complets, la fabrication des filtres, galeries, etc, etc… ainsi que la fabrication du support des aquariums. Donc en fait ce que j’aime bien dans l’aquariophilie, à la base c’est ça. C’est créer un milieu dans lequel le poisson va être bien. En fonction des espèces que je maintiens, je vais faire tel ou tel aquarium, tel volume, tel type de filtration… Je ne pars pas d’un aquarium que j’achète ou que je récupère pour mettre n’importe quoi dedans. C’est en fonction de l’espèce que je vais maintenir que je fais le matériel qui suit après.

Tu as des projets ?


- Oh des projets, oui il y en a, il n’y a pas de problème ! Le projet le plus gros, c’est de refaire totalement la fishroom. Mais j’attends que ça murisse et ça se fera dans quelques années parce qu’en fait chaque fois qu’on fait quelque chose, on se plante, on acquiert une expérience. Je suis très content d’avoir une première fishroom qui laissera la place à une deuxième un peu plus grosse et mieux agencée. Je ne recommencerai pas les erreurs que j’ai faites.

dscf0057.jpg


Toujours les mêmes espèces ?


- Les mêmes espèces, oui, mais après, si ça me toque, on fera autre chose, on verra. Mais pour l’instant je suis poissons du Malawi et un peu de Tanganyika. J’aime ça… et mes deux scalaires.



Un coup de cœur ?


- J’aime bien mon couple de frontosa. C’est dommage qu’ils ne s’entendent pas, mais ce sont des belles bêtes. Je ne pense même pas à en faire la repro mais j’aimerais bien les voir les deux évoluer ensemble. Mais l’aquariophilie, c’est ça, parfois ça se passe pas trop bien. Pour l’instant ils sont séparés, on verra après. Mais c’est une super bestiole, très intéressante, très calme, un peu comme moi, quoi ! Sauvage…

dscf0064.jpg

Un coup de gueule ?


- Un coup de gueule, euh… Je dirais… je sens que l’aquariophilie dérape un petit peu. On est de moins en moins nombreux, au club ça se ressent aussi, il y a de moins en moins de passion, de moins en moins d’aquariums qui se collent, de bricolage,… c’est dommage. C’est con, c’est une belle passion.

Priscilia.


Publié dans * Interviews | Commentaires fermés

 

Reptilia |
Association Guillaume Bec |
Association Coopération et ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sophie coiff'
| Carrières et matériaux de c...
| A.S.L. du Moulin Baudrin