Les Crevettes naines

Posté par aca25000 le 21 octobre 2012

 

 

Les Crevettes naines  dans * La shrimp letter de Claude Hager capturergh

 

 

 

Les Crevettes naines   

  


La première fois,  j’en ai vue une qui nageait en agitant ses petites pattes.

Certains, comme moi ont été subjugués . . .  pour moi, le mal était fait !

J’ai tout naturellement cherché a en savoir plus.

j’ai filé de suite dans mon animalerie préférée, discuté avec le vendeur, à propos des crevettes cuivrées, des crabes bleus . . . et j’ai craqué.. quelques jours plus tard . . . à ma grande tristesse j’ai . . . dû déclarer . . . l’heure du décès.

Seulement voilà je suis opiniâtre, et j’ai bien sûr cherché à comprendre ce qu’il fallait faire et pourquoi ça n’avait pas marché.

Et j’ai surfé, surfé, surfé beaucoup surfé . . . en même temps c’est normal j’habite loin de la mer

Voici le résultat de mes recherches que je me propose de vous faire partager et pour cela je vais diffuser sur ce blog une lettre hebdomadaire.

Commençons par quelque chose de facile :

Les Neocaridina heteropoda

dscf7700 dans * La shrimp letter de Claude Hager

Première chose, qui n’a rien d’aquariophile, est que le nom s’écrit sans aucun accent parce que latin.

Ensuite, il y a celles dites : de base, les rouges les jaunes, les vertes, les roses, les oranges, les brunes les noires, les bordeaux . . . je n’ai oublié personne ?

Et j’ai commencé par les Neocaridina heteropoda « de base »

Dans un bac spécifique de 20l avec de l’eau du robinet une température de 22°C et des changements d’eau 2 fois par mois.

Tout allait bien et je passais des heures à les regarder nager en agitant leur petites pattes.

Puis dans un autre bac, j’ai osé la couleur et je suis passée aux crevettes cerise ou red cherries :

red cherry grainée
« red cherry » grainée

Elles se reproduisaient sans que je ne fasse quoi que ce soit.

Puis j’ai encore surfé, surfé, surfé même si, depuis je suis allée un peu à la mer .

J’ai lu que les femelles qui portent des œufs sont dites grainées, et qu’une fois nés les bébés crevettes sont appelés Zoé ou juvéniles. Plus précisément on dira Zoé pour des variétés de crevettes dont la reproduction doit passer par un stade larvaire et juvéniles pour les autres.

Et comme je n’ai rien fait. . . pas de passage en eau saumâtre . . . mes crevettes grainées ont donc donné naissance a des . . . juvéniles C’est en fait le cas de presque toutes les crevettes naines sauf la « japonica » (Caridina multidentata).

Et j’ai appris aussi que les rouges venaient des blanches mais aussi les jaunes vertes, etc

Dans la nature il n’existe que la crevette dite de « base » et toutes les autres sont « fabriquées » .

Bon je recommence … les blanches font des juvéniles qui sont blancs mais aussi légèrement teintés de jaune, rouge bleu, vert, orange ..etc. etc .etc. Et .. par sélection on a crée des variétés de rouges jaunes, vertes, bleues, ..marrons, noires. Et forcement les noms exotiques suivent les « yellows pink » les « chocolates » les « blacks » et autres « purple velvet » etc

Attention toutefois aux nouvelles souches qui peuvent ne pas être stables. C’est à dire qui vont faire des juvéniles qui ne seront que peu identiques aux parents.

On parlera de variété quand la souche est stable. Les « red cherry » sont stables.

La tentation pour le néophyte est, bien sûr de vouloir mettre des crevettes de couleur différentes dans le même bac et de l’organiser comme un tableau. Elles vont très bien cohabiter mais aussi très bien se reproduire entre elles et après plusieurs générations perdre leur spécificité et donc ce pourquoi on les avaient choisies . . . leur couleur !

Dernier point : Peut on mettre des crevettes avec des poissons ?

Oui, mais pas tous les poissons. Certains scalaires ou les bettas par exemple vont les manger. D’autres plus pacifiques ou herbivores n’y toucheront pas. Je ne le fais pas car je pense que tout poisson va probablement manger au moins les juvéniles, et mon but est de les reproduire.

La semaine prochaine je vous parlerai des « sakuras ».

A bientôt

Claude

Publié dans * La shrimp letter de Claude Hager | Pas de Commentaire »

bourse du CAJ le 30/09/12

Posté par aca25000 le 30 septembre 2012

 

bourse du CAJ le 30/09/12 dans * Bourses dscf1913cv

L’Aca y était encore une fois bien représentée :

par ordre d’apparition à l’écran (de GàD) :  Claude, Sebastien, Jean-luc.

Noelle, Pascal, Laurent H. , Gérard et Colette étaient présents également.

 

 

LK

 

 

 

 

Publié dans * Bourses | Pas de Commentaire »

La culture d’artémias, selon Seb.

Posté par aca25000 le 11 mars 2012

Les nauplies d’artémia sont de petites crevettes vivant en mer qui peuvent subsister quelques temps en eau douce.

Elles sont utilisées comme nourriture vivante pour les poissons de petite taille ou pour les alevins. Elles créent du mouvement dans l’aquarium et réveillent les instincts de chasseurs de nos animaux aquatiques.

Attention : Oeufs : les coquilles font occlusion si elles sont ingérées.
Astuces : Commander les oeufs sur internet. Conserver les oeufs à l’abri de l’humidité et/ou les congeler.

 

 

 

« Recette »

1L d’eau + eau pour la javel.

30G de gros sel.

Berlingot d’eau de javel TRADITIONNELLE (Seb insiste !)

Avant la mise en culture :

passage à eau de javel :

-Préparer 1L de javel : berlingot + eau = 1L  >> prendre un récipient d’un litre et compléter avec de l’eau après avoir mis le berlingot) BUT : pour décoquiller les oeufs et éviter les occlusions. Astuce : Avant le passage en eau de javel, il est conseillé de mettre les oeufs une heure dans l’eau pour les réhydrater un peu.

-Pour le trempage à la javel : une dose d’eau + une dose d’eau de javel (exemple : 10cl de javel déjà diluée + 10cl d’eau de conduite), peu importe la quantité d’oeufs. Faire tremper 25min, pas une de plus !!!
Avec un tamis d’artémias, filtrer les oeufs de la potion. Et les rincer à l’eau du robinet pour éliminer la javel.

Mise en culture :


Prendre une bouteille au goulot étroit dont on aura coupé le fond (photo à venir) et fixé le bouchon à une plaque pour qu’elle puisse tenir la tête en bas.

Remplir cette bouteille d’un litre d’eau additionnée de 30g de sel, verser les oeufs et les aérer à l’aide d’une pompe à  air et d’un bulleur (ou d’un simple tuyau lesté pour qu’il tombe au fond), pour que les oeufs soient en permanence en suspension. Le tout à une température proche de 26°C.

Les oeufs éclosent 24 à 36h plus tard. D’où l’intérêt de préparer les oeufs à l’avance et de préparer une bouteille tous les jours (roulement de 3 ou 4 bouteilles).

Prendre le tamis et filtrer les artémias. Il faut les rincer pour enlever le sel mais attention : prendre une eau à la même température que l’eau de culture (sinon les proies meurent).

Si une dose d’artémias ne marche pas (taux d’éclosion très faible), on peut la décoquiller (25min dans eau de javel et rincer) et la donner à manger aux alevins, les oeufs sont aussi comestibles.

 

Priscilia.

Publié dans * Pratique/Technique | Pas de Commentaire »

bourse 2012

Posté par aca25000 le 6 mars 2012

bourse 2012 dans * Bourses aff2012diffweb-211x300          

er2012-01-300x285 dans * Bourses  er2012.02-300x210

 

 

L’album photos de l’un de notre confrère Cédric :  http://www.pignat.ch/albumnancray/index.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans * Bourses | Pas de Commentaire »

Réunion mensuelle du 10/02/2012 (1)

Posté par aca25000 le 12 février 2012

Pour des photos réussies (ou moins ratées…)

 

Cet article ne parlera pas de la partie appareil photo (et accessoires), celui de chacun est différent, plus ou moins évolué suivant le budget que l’on a pu y consacrer.

Voici juste quelques conseils de préparation à la séance photo qui nous permettrons d’éliminer des imperfections et éviter un fastidieux travail par un logiciel de retouche.

 

La veille :

- nettoyage verre intérieur : algues, pontes d’escargots (à moins que ce ne soit le sujet de la photo évidement)
- aspiration des déchets au sol
- changement d’eau
- pas de nourrissage : d’une part la faim les fera sortir plus volontiers dans le cas de grands timides, d’autre part, ça évite la présence de selle attachée au poisson, ce qui n’est pas très esthétique.

 

Quelques heures ou minutes avant :

 

Nettoyage extérieur :
 traces de doigts, calcaire, poussières, escargots.

 

 

débrancher :

- pompes filtration + brassage : pour éviter les particules de pleine eau

- venturi + écumeur : pour éviter les bulles d’air

 

 

installer :

 

- le trépied ou bricolage (cales) qui mettra l’appareil à hauteur sans risque de  »bougé ».

- nettoyer l’objectif.

 

 

 

 

Faire le noir :

 

- pour éviter un maximum de reflets, fermer les volets, éteindre les lumières (et télévision) de la pièce ou d’autres bacs qui se trouveraient derrière (fishroom).

 

 

 

 

 Position de l’appareil dans le cas de l’utilisation d’un flash :

 

Pour une vue d’ensemble du bac, placer l’appareil à environ 45° par rapport à la vitre, ça évitera le reflet du flash dans celle-ci.                   Réunion mensuelle du 10/02/2012 (1) dans * Pratique/Technique 45%C2%B0-300x204  

Pour un plan plus rapproché, coller l’objectif directement contre la vitre.utiliser si possible un filtre diffuseur sur le flash (un simple mouchoir suffit parfois).

         DSCF1184-300x225 dans * Pratique/Technique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans * Pratique/Technique | Pas de Commentaire »

1...678910...12
 

Reptilia |
Association Guillaume Bec |
Association Coopération et ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sophie coiff'
| Carrières et matériaux de c...
| A.S.L. du Moulin Baudrin